10% offerts avec le code LANCEMENT10

Patienter

Nous allons voir pourquoi nous nous impatientons et comment observer tes mouvements d’impatience pour mieux les comprendre.

L’impatience est un “syndrôme d’adaptation” ; elle nait sous certaines conditions :
> Tu te fixes un objectif ou un but.
> Tu acceptes que l’atteinte de ces objectifs ait un “coût”, qu’il soit positif ou négatif.
Mais un déclencheur va créer ton impatience : tu constates que cela va te coûter plus que prévu d’atteindre ton but.

Par exemple, tu vas faire des courses et tu sais que tu vas faire la queue. Mais au lieu des 5 minutes imaginées, ça fait 10 minutes que tu poireautes...

Aujourd’hui et ces prochains jours pose-toi les questions suivantes quans tu ressens de l’impatience :

1 - Pourquoi suis-je impatient.e ?
2 - Quel est mon objectif ?
3 - Quel était le “coût” pour atteindre cet objectif ?
4 - Quels sont les coûts supplémentaires ?
5- Existe-t-il des moyens de réduire ces coûts pour atteindre cet objectif ?
Si tu réponds oui, à cette question, mets en place ce que tu as imaginé
6- Est-il temps d'abandonner cet objectif ?
Si tu réponds oui à cette question, vois cela comme une victoire, tu n’as pas cédé à l’impatience, c’est bien et respire lentement et profondément quelques instants.