5 bonnes raisons de construire ton "Happy Place"

Dans notre kit anti déprime "Good Vibes", nous te proposons un rituel "happy place" et ici, nous allons t'expliquer POURQUOI il est essentiel aux bonnes ondes dans ta vie et sur le long terme. Tiens-toi bien, on est sur du lourd :

D'abord, mon happy place, c'est quoi ?

Comme son nom l'indique , c'est avant tout un lieu. Construit dans l'imaginaire ou à partir d'un endroit existant, cet espace te fait te sentir en sécurité et en paix sans que rien ni personne ne puisse venir te déranger tant que tu t'y trouves.
C'est aussi un exercice de visualisation positive total. C'est à dire que la visualisation de ton happy place n'est pas uniquement basée sur la vue mais fait également appel à tous tes autres sens : l'odorat, l'ouïe, le toucher, le goût.

Pour le construire, nous te renvoyons vers Good Vibes qui te donnera toutes les étapes pour le bâtir à ton image ! C'est tellement central que nous l'avons mis en deuxième position, juste après les exercices de médiation !

Voici 5 bonnes raisons (sérieuses) de faire ce rituel feel good dès que possible :

Bonne raison 1 : C'est une technique utilisée dans plusieurs disciplines reconnues

Certains théoriciens distinguent l'espace de sécurité (où tu te sens protégé de tout stress ou danger) de l'espace de ressource (où tu vas puiser les énergies nécessaires pour faire face à telle ou telle situation difficiles). Souvent, on utilise ces deux alternatives selon les besoins du moments.
Nous les avons réunis en un seul lieu : ton happy place.
Unique et propre à chacun, il est à la fois ton bunker et ta pompe à énergie personnels. 
Il faut dire que cette technique particulière de visualisation est utilisée avec succès & depuis des années par plusieurs disciplines reconnues : en programmation neuro-linguistique (PNL), en hypnose ericksonienne, en sophrologie et dans la pratique de l'intégration neuro-émotionnelle par les mouvements oculaires (plus communément appelée l'EMDR pour eye movement desensitization and reprocessing).
Le happy place permet aux patients  de ces disciplines de se calmer avant et après les séances, mais aussi de garder le contrôle en cas de situation angoissantes ou au souvenirs d'évènements traumatiques. 

Et ouep, des bonnes raison sérieuses, on a dit !

Bonne raison 2 : Ton happy place apaise ton cerveau

Et justement, les scientifiques se sont penchés sur la question de la réparation par l'auto-hypnose, la PNL ou l'EMDR, notamment en étudiant les effets du happy place sur notre cerveau. Et c'est bluffant.
On s'est aperçu que quelques minutes passées dans ce espace diminuait l'intensité de nos ondes cérébrales, jusqu'à atteindre un rythme alpha. Ces ondes alpha permettent à notre métabolisme de sécréter deux hormones qui luttent contre la montée du stress : la noradrénaline qui est le médicament préconisé pour traiter les personnes en "état de choc" et l'endorphine qui  provoque la détente, la relaxation et même l'envie de dormir.

Du coup, te rendre régulièrement dans ton happy place te permettra physiologiquement de te calmer et de reprendre le pouvoir sur ta capacité à réfléchir et à prendre des décisions, tout en combattant tes croyances négatives. 
Elle est pas belle, l'histoire ?!

Bonne raison 3 : Un outil de gestion de la douleur

Toujours en partant des méthodes éprouvées d'amélioration du bien-être psychique et physique, la visite régulière du happy place aide à recharger tes batteries et par extension de mieux résister à la douleur. 
Quand tu laisses venir à toi l'apaisement, la légèreté ou le bien être que te procurent ton happy place, tu (re)construis et/ou renforce ta capacité de résilience (ta résistance au choc, ta capacité à surmonter une altération de ton environnement). 
La visite de ton happy place est fortement recommandée - souvent par les thérapeutes en hypnose - avant une anesthésie générale afin d'optimiser le processus de guérison par la suite. 
Mieux, comme c'est toi qui a designé ton happy place, tu ne payes jamais l'entrée, hein ;-) alors retournes-y souvent, c'est gratuit !

Bonne raison 4 : L'occasion d'identifier ce qui te ressource

Pour construire ton happy place, il faut évidemment solliciter ton imagination. Observe comment ton imagination construit pas à pas tout ce qui est important à ton bien être. (voir le détail dans notre kit good vibes)
Tout ce qui t'est précieux, nécéssaire, apaisant  et surtout tout ce qui te rassure.
C'est une occasion en or pour identifier ce qui te rebooste.
Mieux, comme ça se passe dans ta tête, il n'y aura personne pour te juger ni pour te déposséder de ce dont tu as besoin pour être fort(e). Dans cet espace tu as tous les droits et tu peux l'enrichir à chaque fois que tu en as l'envie ou que tu en ressens le besoin.

C'est un espace d'intimité absolu. Toi même tu sais...

Bonne raison 5 : S'autoriser le droit au repos psychique 

Une fois que tu as mis tout ce dont tu avais besoin dans ton happy place, rentre dedans !
Là , tu peux procéder à tous les ajustements nécessaires pour te sentir au top.
ça y est, tu es au top du bien être et de la sécurité ?
Et bien ça y est : R.E.P.O.S.E-T.O.I.
Reste dans cet espace jusqu'à rechargement total des piles, copain(ine) ! 
Donne toi le droit de te délasser dans cet état de béatitude pas si factice.
Arrêtons de lutter contre la fatigue : contrairement à la culture du résultat à tout prix, la fatigue n'est pas une ennemie. C'est même tout le contraire. 
C'est un signal bienveillant de ton corps ou de ton esprit pour te dire que tu es dans le rouge et qu'il faut te recharger. 

Ton smartphone y a droit chaque jour alors pourquoi pas toi, tu nous expliques ?

En bref, il n'y a que des bénéfices à tirer d'une visite de ton "happy place" ! Il ne te reste plus qu'à le construire.